Les essais de novembre-décembre 2018

 

Mémoires de guerres en Brabant wallon © Editions Jourdan

Auteur : Yves Vander Cruysen

Titre : Mémoires de guerres en Brabant wallon

Edition : Waterloo (Belgique) : Editions Jourdan, 2018

Résumé éditeur : « Le Brabant wallon est terre de guerres.

Au fil des siècles, nombreuses ont été les troupes belliqueuses à le traverser, à y guerroyer, à y livrer bataille. Certaines de ces dernières firent même entrer des localités brabançonnes dans l’Histoire universelle.

« Mémoires de guerres en Brabant wallon » évoque ces journées chargées d’émotions et de souvenirs… au travers des témoignages directs de la population locale.

De la guerre de succession d’Espagne, qui causa tant de dégâts dans l’Est du Brabant wallon au dernier conflit mondial, encore dans bien des mémoires, ce sont quatre siècles de carnages, de drames, de sacrifices, d’actes héroïques aussi qui sont racontés.

Chroniqueur historique, auteur de bien des ouvrages sur le Brabant wallon, Yves Vander Cruysen rappelle, par exemple, les années d’escapades du Duc de Marlborough en Roman Païs de Brabant et le rôle des Brabançons dans les révolutions des XVIIIe et XIXe siècles. Il se souvient des massacres causés par les Allemands durant la Première Guerre mondiale et des héros de celle-ci. Il évoque les drames vécus à Linsmeau, Sart-Risbart, Ottignies, Plancenoit. Il nous fait découvrir que l’arrondissement de Nivelles se retrouva, dès 1917, en Province de Hainaut et qu’il eut à gérer des dizaines de milliers de réfugiés français.

Avec la complicité de 250 témoins de la Seconde Guerre mondiale, il nous conte, entre autres, l’histoire de la ligne KW, des combats sur la Ghète et sur la Dyle, des bombardements de Nivelles et d’Ottignies, des premières heures de la résistance, des affres de la collaboration, des joyeusetés de la Libération et des lendemains qui déchantèrent. Où comment un habitant de Bousval a eu le privilège mais aussi la responsabilité de choisir la date du Jour J.

Une centaine de photographies inédites illustrent cet ouvragetémoignage, préfacé par le gouverneur Gilles Mahieu qui vise, à l’heure où l’on commémore le centième anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, à se souvenir de tant de sacrifices subis pour que vive la Paix. »

 

21 Leçons pour le XXIème siècle © Albin Michel

Auteur : Yuval Noah Harari

Titre : 21 Leçons pour le XXIème siècle

Edition : Paris : Albin Michel, 2018

Résumé éditeur : « Après Sapiens qui explorait le passé de notre humanité et Homo Deus la piste d’un avenir gouverné par l’intelligence artificielle, 21 leçons pour le XXIème siècle nous confronte aux grands défis contemporains.

Pourquoi la démocratie libérale est-elle en crise ? Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle guerre mondiale ? Que faire devant l’épidémie de « fake news » ? Quelle civilisation domine le monde : l’Occident, la Chine ou l’Islam ? Que pouvons-nous faire face au terrorisme ? Que devons-nous enseigner à nos enfants ?

Avec l’intelligence, la perspicacité et la clarté qui ont fait le succès planétaire de ses deux précédents livres, Yuval Noah Harari décrypte le XXIè siècle sous tous ses aspects – politique, social, technologique, environnemental, religieux, existentiel… Un siècle de mutations dont nous sommes les acteurs et auquel, si nous le voulons réellement, nous pouvons encore redonner sens par notre engagement. Car si le futur de l’humanité se décide sans nous, nos enfants n’échapperont pas à ses conséquences. »

 

Petit manuel de résistance contemporaine © Actes Sud

Auteur : Cyril Dion

Titre : Petit manuel de résistance contemporaine

Edition : Arles (France) : Actes Sud, 2018

Résumé éditeur : « Que faire face à l’effondrement écologique qui se produit sous nos yeux ?
Dans ce petit livre incisif et pratique, l’auteur de Demain s’interroge sur la nature et sur l’ampleur de la réponse à apporter à cette question. Ne sommes-nous pas face à un bouleversement aussi considérable qu’une guerre mondiale ? Dès lors, n’est-il pas nécessaire d’entrer en résistance contre la logique à l’origine de cette destruction massive et frénétique de nos écosystèmes, comme d’autres sont entrés en résistance contre la barbarie nazie ? Mais résister contre qui ? Cette logique n’est-elle pas autant en nous qu’à l’extérieur de nous ? Résister devient alors un acte de transformation intérieure autant que d’engagement sociétal…
Avec cet ouvrage, Cyril Dion propose de nombreuses pistes d’actions : individuelles, collectives, politiques, mais, plus encore, nous invite à considérer la place des récits comme moteur principal de l’évolution des sociétés. Il nous enjoint de considérer chacune de nos initiatives comme le ferment d’une nouvelle histoire et de renouer avec notre élan vital. À mener une existence où chaque chose que nous faisons, depuis notre métier jusqu’aux tâches les plus quotidiennes, participe à construire le monde dans lequel nous voulons vivre. Un monde où notre épanouissement personnel ne se fait pas aux dépens des autres et de la nature, mais contribue à leur équilibre. »