Les essais de novembre-décembre 2019

 

Mémoires vives © Seuil

Auteur : Edward Snowden

Titre : Mémoires vives

Edition : Paris : Seuil, 2019

Résumé éditeur : « Les Éditions du Seuil publient, simultanément avec 20 autres éditeurs dans le monde, Mémoires vives, l’édition française du livre d’Edward J Snowden, Permanent record. L’ouvrage original est publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis le 17 septembre 2019.

En 2013, un jeune homme de 29 ans surprend le monde entier en quittant la communauté du renseignement et en révélant que le gouvernement des États-Unis poursuit le projet secret de collecter toutes nos conversations téléphoniques, nos textos et nos emails. Ils veulent établir un système de surveillance de masse sans précédent, capable de s’infiltrer dans la vie privée de chaque personne sur la planète.

Il révèle pour la première fois dans ce livre son histoire, comment il a participé à la mise en place de ce système et la crise de conscience qui l’a conduit à la révéler au public.

« Edward J Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays, déclare John Sargent, président de Macmillan USA. Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non c’est une fabuleuse histoire américaine. Il n’y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait. C’est une immense fierté pour Macmillan de publier Permanent record. »

Porté par une passion sans faille pour la vérité et une inébranlable sincérité, Mémoires vives est un témoignage exceptionnel, appelé à devenir un classique de notre temps. »

 

Une brève éternité – Philosophie © Grasset

Auteur : Pascal Bruckner

Titre : Une brève éternité – Philosophie de la longévité

Edition : Paris : Grasset, 2019

Résumé éditeur : « Qu’est ce qui a changé dans nos pays depuis 1950 ? L’espérance de vie a augmenté de 20 à 30 ans, l’équivalent du total d’une existence au XVII° siècle. Passé la cinquantaine, l’animal humain connaît une sorte de suspension : plus tout à fait jeune, pas vraiment vieux, en apesanteur. C’est un sursis qui laisse la vie ouverte comme une porte battante. Formidable avancée qui bouleverse tout : les rapports entre générations, la question affective et familiale, le sens même de notre destin. Ce sursis est à la fois passionnant et angoissant. Il faut remplir cette moisson de jours supplémentaires. Les échéances raccourcissent, les possibles s’amenuisent mais il y a encore de la découverte, des surprises, des amours bouleversantes. Le temps est devenu un allié paradoxal : au lieu de nous tuer, il nous porte.Que faire de ce cadeau ambigu ? S’agit-il seulement de vivre plus longtemps ou plus intensément ? De recommencer ou de bifurquer ? Qu’en est-il du remariage, d’une nouvelle carrière ? Comment éviter la fatigue d’être, la mélancolie des crépuscules, comment traverser de grandes joies et de grandes douleurs ? Nourri à la fois de réflexions et de statistiques factuelles, puisant aux sources de la littérature, des arts comme de l’histoire, ce livre propose une philosophie de la longévité fondée non sur la résignation mais sur la résolution. En somme, un art de vivre cette vie en plus. N’y a-t-il pas une joie profonde à être encore vivants à l’âge ou nos ancêtres avaient déjà un pied dans la tombe ? »

 

Simenon, romancier absolu © Éditions Pierre-Guillaume de Roux

Auteur : Jean-Baptiste Baronian

Titre : Simenon, romancier absolu

Edition : Paris : Éditions Pierre-Guillaume de Roux,

Résumé éditeur : « À l’occasion du trentième anniversaire de la mort de Georges Simenon (1903-1989) en 2019, Jean-Baptiste Baronian examine le cas «Simenon» comme s’il dirigeait une enquête criminelle. Simenon est à la fois victime, coupable et toujours… en cavale. On voyage à travers les multiples zones d’ombre et non-dits qui planent encore sur son œuvre et sa biographie pour redécouvrir l’incroyable modernité, la singularité saisissante de cet écrivain.

Un portrait irrésistible et subtil par l’un des plus grands spécialistes de Simenon.

Jean-Baptiste Baronian, membre de l’Académie royale de Belgique, est l’auteur de romans, nouvelles, essais, biographies, dictionnaires, anthologies. Il a publié chez Pierre-Guillaume de Roux, en 2017, Baudelaire au pays des singes, un essai unanimement salué par la critique, puis un roman, en 2018, Le Petit Arménien. »